Flux RSS
Textes

BLASPHÈMES, JE SUIS BLASPHÈME

Je suis fait de feu, je suis fait de haine. Je suis fabriqué par les flammes et je suis un produit de l’ivresse destructrice et autodestructrice. Je n’entends que la douleur. Je n’écoute que la peur ainsi que mes fureurs. Je n’entends que les balbutiements d’un chaos, une violence qui bat son rythme à l’unisson. [...]

Lire tout le texte »

CRYPTE AUX POLICES

Emmuré vivant, les mensonges me dévorent lentement mais sûrement. Je vois défiler les temps, tous plus indécents que les précédents. Confiné dans cette crypte, forçat d’hosties chimiques, imbibé de poisons neuroleptiques. Les heures se comptent en cicatrices. Les âges en décalages, les martèlements séculaires, parfois les mœurs sanitaires. Les troupeaux dénaturent leurs bergers, au point [...]

Lire tout le texte »

L’ÈRE DE RIEN

De glace mon âme s’encrasse. J’ai désormais un visage de chaos. Après avoir été un ange tendre, je nage dans la violence, j’ai dégueulassé mes belles ailes. A la gloire d’elles. J’erre, je vagabonde dans les recoins du Tartare, emprisonné dans ma tête. J’entends et je succombe à mes psychoses. La folie est une explication [...]

Lire tout le texte »

ExcaliBURN(€)

Evil FEED, Devils BLEED, Heresy’s Needs. Chaos Perfumed, Halos Consumed. (ExcaliBURN€). Evil DREAM, Devils SCREAM, Eden’s Cream. Salem Remains A Neuroleptic Blasphemy. Reichstag’s Disguised As Hashtag. (ExcaliBURN€). Hashtag’s Raised as Reichstag. (ExcaliBURN€). (Devils BLEED, Fallen SCREAMS, Eden’s Cream). (Devils BLEED, Fallen SCREAMS, Eden’s Cream). Priests Spit Thousand HATE$, Taste It, Swallow It. Priests Bleed the [...]

Lire tout le texte »

Ha$htag CON-F€$$€$

« Les obsessions trahissent la dévotion, elles transgressent les superstitions aux mille pentagrammes. L’inquisition de religieux blasphématoires déchaîne une vague de flammes contradictoires, les hyènes se ‘déchiennes’ sur Instagram. Les maux-dits balayeront les béni-oui-oui ». « Le chaos caresse nos ivresses, l’apocalypse enlace nos excès, l’abîme dévisage nos faiblesses, l’éclipse accroît notre solstice ». « [...]

Lire tout le texte »

Une Éternité d’Éther Niqué

Tant de siècles, tant de poussières, tant de chaos ont défilés devant mes yeux de feu. J’ai vu une vague incommensurable d’âmes scarifiées être vendues, voire même être refourguées dans ce tunnel de limbes abyssales. Là où bon nombre d’imbéciles prennent exil, là où bon nombre s’imaginent être et paraître, là où ils s’inventent et [...]

Lire tout le texte »

« Dans la citadelle de mon existence »© par Sandrine Turquier -Poétesse Dans la citadelle de mon existence, je vois ce que nul œil n’atteint. Je suis l’ange et le diable, ma vie est une palpitation. Comme un oiseau de proie, la maladie de l’âme m’étreint de ses ailes vers des mondes de braises où tout meurt [...]

Lire tout le texte »

À Peaux KKK’s Lip$

What is Right ? What is Wrong ? My Reason is Her Tongues. What is Right ? What is Wrong ? My Reason is Her Tongues. (Ha$htag CON-F€$$€$. À Peaux KKK’s Lips). Children of Chaos, Children of Drunkenness. Children of the Abysses, Children of the Excess. Children of Eclipses, Children of Apocalypses. Buried in Flames, [...]

Lire tout le texte »

We Are Skeletons Awaken by the Burn. (Doomed Doomed Damned). Religions Smells Fears, Transgressions Spell Desires. (“Damnload”). The Hyenas has Sacred as Messiah, The Judas has Praised as Dahlias. (Slaves of ASHES, Slaves of Graves. “DAMNLOAD”). We’ve Paint Despair, We’ve Paint Your Nightmares. We’re Paint of Blames, We’re Paint of Flames. (“Damnload”). We’re Victims of [...]

Lire tout le texte »

Nous étions deux, la vie nous avaient offert diverses promesses. Nous étions amoureux, la maladie effaça nos prouesses. La sentence est d’une violence, violente en est la sentence. (Damoclès) Nous étions deux, nous étions amoureux. (SERMENTS). La sentence est d’une violence, violente en est la sentence. (Damoclès). Nous étions deux, nous étions amoureux. (TOURMENTS). Dans [...]

Lire tout le texte »

Page Suivante »